L’ Obamamania è più forte della crisi

 

LE HUFFINGNTON POST

 

Mercredi 7 novembre 2012

Obama réélu malgré la crise

RÉSULTATS ÉLECTIONS AMÉRICAINES – L’Obamania plus forte que la crise. Au terme d’une soirée électorale sans grand suspense, Barack Obama a été réélu président des Etats-Unis dans la nuit du 6 au 7 novembre 2012 en battant son adversaire républicain Mitt Romney.

Le discours de victoire consensuel d’Obama

Les 10 moments qui justifiaient de rester éveillé cette nuit

Un Mitt s’effondre : les grands perdants de l’histoire

Le Congrès reste dans l’impasse

Cannabis, mariage gay, parité : nuit de votes progressistes

BILLETS DE BLOG

Anne Sinclair: Four more years!
ÉLECTIONS AMÉRICAINES – On peut déjà tirer des leçons et de la victoire d’Obama et de la campagne interminable qui s’achève. La première leçon à tirer, c’est que la crise n’est pas une fatalité. Il est le seul dirigeant occidental confronté à la grande débâcle économique et financière de ce début de siècle qui ait résisté. Souvenez-vous des premiers G8 ou G20 de l’ère Obama : Sarkozy, Zapatero, Berlusconi, Gordon Brown étaient autour de la table. Le seul qui se maintienne hors de l’eau, c’est Obama. Et cela amplifie encore sa victoire. Superman sort abîmé, quelques habits en lambeaux, mais vainqueur. Les Américains ont préféré donner à Obama quatre ans de plus pour finir de les convaincre que le premier président noir de l’histoire des Etats-Unis, un des plus charismatiques que l’Amérique ait connu pouvait leur apporter non seulement du rêve, mais un peu plus d’optimisme sur leur futur.

Howard Fineman: La victoire d’Obama, signe du renouveau de l’Amérique
2012-11-06-HP_World_blog_graphic_France_02.pngÉLECTIONS AMÉRICAINES – La victoire d’Obama est le signe du triomphe indéniable d’une nouvelle Amérique du 21ème siècle : multiraciale, multiethnique, ouverte au monde et tournant le dos à des siècles de traditions raciales, sexuelles, maritales, et religieuses.

Oleg Kobtzeff: Quel avenir pour le Parti Républicain?
2012-11-06-HP_World_blog_graphic_France_02.pngOn avait rarement connu aux Etats-Unis une campagne électorale aussi agressive faite d’attaques verbales, souvent idéologiques. Le Parti Républicain qui en avait souvent eu l’initiative, n’en a peut-être pas mesuré les conséquences néfastes qui se répercuteront dans ses propres rangs. “Qui sème le vent”…

David Dieudonné: Et soudain l’Empire State Building s’est illuminé de bleu…
2012-11-06-HP_World_blog_graphic_France_02.pngÉLECTIONS AMÉRICAINES – Les jeux sont faits pour les badauds recueillis, un drapeau à la main. “C’est une victoire importante, mais rien de semblable à celle de 2008”.

Bruno Wennagel: Obama réélu!
2012-11-07-obamapetit.jpg4 ans de plus: peu après 5h du matin (heure française), le compte twitter de Barack Obama a tweeté sa victoire.